Lettres Terminales


JEAN RENOIR :

LA REGLE DU JEU

LES AUTOMATES

par Yvon JOSEPH-HENRI


On a tendance plutôt à s'interroger sur la fête dans le film , ou sur la scène de la chasse. Pourtant au coeur de la symbolique de la fête , les automates apparaissent comme des élèments suffisamment importants pour qu'on leur accorde de l'importance. D'une part on les retrouve dans toute la première partie, dès lors que la mise en route avec André Jurieu arrivant au Bourget est passée. Ensuite, on les retrouve aussi dans la seconde partie du film, lors de la fête de la Colinière puisque Robert de La Chesnaye présente à tous le parachèvement de sa carrière de collectionneur. De plus, si on y prête un peu attention, on se rend aisément compte que l'automate côtoie non seulement la fête - qu'il recoupe par endroit sans se confondre avec elle - mais qu'il intègre plus ou moins les instruments de musique.

Importance des automates dans le film, rôle et fonction symbolique sont les axes qui nous permettront d'explorer là un aspect riche de l'écriture de Renoir dans la Règle du Jeu.

 

automates
plans
instruments de musique
plans

négresse romantique

18-21

phonographe à pavillon

21

soldat automate

21

trois luths

21

fauvette

47-48-51-52-66

boîte à musique

24

phonographe

64-66

clavecin

64

violon

64

instruments exotiques

64

limonaire

265-266-267

I. La place des automates

1. Les automates et les instruments de musique qu'on peut leur associer dans une moindre mesure occupent une place quantitative particulièrement importante puisqu'ils jalonnent toute la première partie, si l'on excepte les temps d'extérieur, lorsqu 'André Jurieux arrive au Bourget tout comme lorsque nous découvrons Christine. Ils sont associés à Robert de La Chesnaye et donc en quelque sorte l'accompagnent dans une bonne partie des différents plans de la première partie

On pourra noter aussi que l'automate par sa dimension mécanique est lié au tournevis que brandit Robert à dans la première partie et qui symbolise son activité de réparateur d'objets. Ce tournevis d'ailleurs est mis en valeur, avant le fondu au noir qui délimite la fin de la première partie et le début de la seconde , à La Colinière.

2. Les automates ont une importance essentielle parce qu'ils participent d'abord à l'environnement de Robert de La Chesnaye . Ils participent à son environnement à des titres multiples :

- Robert de La Chesnaye est riche, il peut donc normal qu'il dispose de son temps et s'adonne à une passion qui est surtout dépensière.

- de plus le fait qu'il collectionne des objets rares et coûteux témoigne à la fois de son aisance matérielle mais aussi de son côté d'esthète. Robert de La Chesnaye aime les belles choses , vit avec plaisir dans un monde de luxe.

- enfin Robert de La Chesnaye vit dans un univers tourné vers le passé quand il ne s'agit pas au fond d'un monde qui, paradoxalement, est clos sur lui-même.

3. Ensuite, on ne peut manquer de noter la progression qui s'opère dans la présence des automates dans la première partie et la présentation par Robert de son luminaire aux plans 265-267 : il présente bien l'objet mi-instrument de musique, mi-automate , comme le clou de sa carrière de collectionneur, preuve de son importance...

 

II. Leur rôle

• La négresse

• La fauvette

• La petite musique ...

III. Une fonction symbolique

• mise en perspective : la négresse romantique et le soldat // les glaces, les miroirs