LETTRES ANGEVINES par Yvon JOSEPH-HENRI

LES OEUVRES DU PROGRAMME OBLIGATOIRE


GIRAUDOUX

ELECTRE

 

 

1. Eléments de cours

5. Lexique

2. Etudes

Sujets proposés

3. Exercices

Sommaire

[FICHES DE REVISION] [Les fiches d'Anne]

[Giraudoux, Electre]

1. Eléments de Cours

Présentation générale

Haut de Page

2. Etudes

Haut de Page

3. Exercices

Haut de Page

 

4. FICHES DE REVISION

  • LES FICHES D'ANNE

  Fiches sur Electre

[acte 1 scène 1] [ acte 1 scène 2 ] [acte 1 scène 8] [acte 2 scène 5] [acte 2 scène 6]
[acte 2 scène 7] [acte 2 scène 9]
 

ACTE 1

Extrait 1 : scène de présentation (act.1 sc1) "ce qu'il est beau" jusqu'à "pas encore "

Intro : Nous sommes au tout début du livre, Giraudoux nous présente rapidement quelques personnages (les autres seront présentés dans les 2-3 scènes suivantes). Cette présentation est très utile car nous sommes au théâtre et qu'il faut faire une présentation brève de l'endroit où se déroule la scène.

Je vais étudier la scène selon deux axes :
- Scène d'exposition
- Notion d'étrange dans le passage

I°) Scène d'exposition

  • marquée par les didascalies
  • présentations de personnages (5 parlent)
  • annonce du mariage d'Electre
  • découverte des lieux : le palais, le jardin => marqués par les repères spatio-temporels
  • découverte que l'étranger est déjà venu dans le palais quand il était petit. Il faut remarquer qu'on dit l'étranger, Oreste ne sera annoncé que bien plus tard.

Cette notion de mystère (étrange) se retrouve beaucoup dans ce passage.

II°) Notion d'étrange dans le passage

  • façade du palais qui rit et qui pleure
  • palais d'une veuve ?
  • personnages des Euménides

Conclusion : Cette scène permet de prendre connaissance avec certains personnages dont Oreste qui sera un personnage clé tout au long de la pièce. Giraudoux donne de la vivacité au début de son texte et ainsi intéresse son lecteur.

Extrait 2 : La femme à histoire (act.1 sc. 2) "tu as tout à craindre" jusqu'à "second président "

Intro : Dans ce passage qui se situe dans la scène 2 de l'acte 1, Giraudoux met en scène un couple particulier qui donne une définition et fait la description du personnage d'Electre (Femme à histoire).

J'étudierai le passage selon deux axes :
- Présentation d'un couple particulier
- Présentation du personnage d'Electre

I°) Présentation d'un couple particulier

Le président : description d'un personnage autoritaire faisant de la péroraison. Pour lui la justice est la ruine de l'état. Il est lâche face aux contraintes qu'apporterait le mariage : Electre-jardinier

Agathe : elle répète sans cesse ce que dit son mari. Cela la fait passer pour sotte. Tout de même elle paraît rusée car elle insiste sur le mot "adultère ".

II°) Présentation du personnage d'Electre

Surnom : " femme à histoire "

Elle est présentée comme la personne qui va provoquer de nombreux changements (cela se retrouvera dans la suite de la pièce).Pour le président, elle est néfaste alors que pour l'étranger elle sauve l'humanité.

Définition qui nous en est donnée : femme qui est capable d'aller au bout de ses idées sans accepter de compromis.

Conclusion : Giraudoux continue sa présentation entamée dans la scène 1. Il nous présente le couple : Agathe-Président et le personnage d'Electre. Cela reste dans la continuité du mariage annoncé au début de la scène 1.

Extrait 3 : Naissance d'Oreste par Electre (acte 1 scène 8) "je ne t'étouffe pas" jusqu'à "ta mère "

Intro : Dans ce passage, Giraudoux nous décrit la fabrication et la naissance d'Oreste. Ce dernier n'est pas mis au monde par sa mère mais par sa soeur qui se substitue à celle-là.

Je vais étudier ce passage selon deux axes :
- Présentation d'Electre
- Naissance d'Oreste fabriquer que de certaines parties symboliques

I°) Présentation d'Electre sous trois visages

Visage d'une mère : par la naissance, elle donne naissance à son frère
Visage d'une soeur : mon frère (à la fin)
Visage d'une amante : elle le caresse

II°) Naissance d'Oreste + parties symboliques

Oreste n'est pas fabriqué en entier
 
Parties symboliques :
mains pour tuer
bouche pour aimer
oreille pour entendre
poitrine pour vivre

Utilisation de "tu ", "mon frère ", "Oreste " pour désigner Oreste.

On remarque une gradation dans l'évocation d'Oreste. Le présent marque une action qui se déroule. Cette action est la naissance d'Oreste.

Conclu : Dans ce passage seule Electre parle. Elle montre son amour pour son frère mais aussi elle nous montre qu'il lui rendra service par sa main, ses oreilles, sa bouche et sa vie. Nous savons, comme nous avons lu la pièce, que cela permettra de venger le meurtre d'Agamemnon mais cela n'est qu'une annonce indirecte de la suite de la pièce.

 

ACTE 2

Extrait 4 : L'attente d'Electre (acte 2 scène 5) "crois-tu" jusqu'à "encore "

Intro : Dans ce passage, Electre évoque ce qu'il y a de plus important au monde : son père. Elle évoque l'attente éternelle et cela en compagnie de la nature qui attend aussi.

Mon étude se fera en deux parties :
- Attente d'Electre
- Le palais et cette nature dans cette attente

I°) Attente d'Electre

Champ lexical du temps, de l'attente
Dernière phrase "où je l'attends encore "
Notion de durée
Evocation de son attente sur une journée
Présence de son père

II°) Palais + Nature dans cette attente

Personnification de la nature
Attente des animaux
Identification aux colonnes = immobilité et stagnation

Conclu : Electre insiste bien sur l'attente désespérée qu'elle a. Elle montre l'attachement qu'elle éprouve pour son père. Enfin elle se dissocie des autres hommes et de sa mère qui n'attendent pas avec elle.

Extrait 5 : Aveu d'Agathe (acte 2 scène 6) "Qui est-ce ?" jusqu'à "autant mourir "

Intro : Nous sommes dans l'acte 2 scène 6, le dénouement se fait de plus en plus proche et l'on peut se demander quelle est l'importance de ce passage ?

J'étudierai le passage selon deux axes :
- Aveu et discours d'Agathe
- Conception de l'adultère

I°) Aveu-discours d'Agathe

Scène de ménage entre Agathe et le président => dialogue
Utilisation des autres comme témoins
Pourquoi ? interpélation qui laisse réfléchir et qui permettront par la suite de donner une réponse
Discours dénonciateur et condamnant les maris possessifs et autoritaires

II°) Conception de l'adultère

Adultère élargi : Agathe trompe son mari avec tout le monde
Adultère poétique : hymne à la communication

Conclu : Cette scène peut paraître secondaire car c'est un personnage peu important qui parle mais cependant elle permet à Electre de découvrir la vérité .

Extrait 6 : Tirade d'Egisthe qui se déclare (acte 2 scène 7) "ô puissances" jusqu'à "le soleil"

Intro : Nous sommes dans la scène 7 de l'acte 2, Giraudoux nous décrit Egisthe entrain de se déclarer. Il nous fait une description d'Argos.

J'étudierai ce texte selon deux axes:
- Naissance et donation d'Argos
- Expression du texte (sorte)

I°)Naissance d'Argos

Champ lexical du don
Mot naissance
Enumération: première, son premier, son premier
Notion de début: neuve, recréée, au matin
Répétition du mot Argos

II°)Expressions

Sorte de prière: remerciement aux dieux
Jeu de "et"
Récit
Symbolique du récit car la ville lui est donnée pour l'éternité

Conclu: Egisthe se déclare avant Electre et dès lors on peut se demander quel sera le destin d'Electre par rapport à ce que dit le mendiant dans sa 25 ème prise de parole après celle-ci.

Extrait 7 : Le meurtre d'Egisthe (acte 2 scène 9) "Mais elle empêchait Egisthe de dégainer" jusqu'à "que je dirai pas"

Intro : Nous sommes quasiment à la fin de l'acte 2 nous sommes en plein dénouement et surtout en plein meurtre. La reine vient de se faire assassiner par son fils et ce dernier s'attaque maintenant à Egisthe.

J'effectuerai une lecture méthodique de ce passage en deux temps:
- Récit
- Mort d'Egisthe

I°)Récit

Utilisation du passé
Enumération d'actions marquée par les "et "
Description du meurtre

II°)Mort d'Egisthe

Tristesse de ne pas mourir seul
Tentatives vaines de se défendre, de se libérer de Clytemnestre

Conclu: on se rend compte dans ce passage qu'Egithe donne la vision de ce qu'il éprouve en vers Clytemnestre. Il se sent prisonnier et la supporte comme un fardeau. Cette vision est justifiée car il est l'amant de la reine et que c'est à cause d'elle qu'il est assassiné, d'une certaine manière, car sans elle il n'aurait sûrement pas tué Agamemnon. Et de plus il crie le nom d'Electre et non celui de Clytemnestre.

 

Haut de Page

Voir aussi les sujets proposés et étudiés

 


voir aussi les autres ressources chez :

[Giraudoux, Electre]

SOMMAIRE Haut de la page

Ecrire !