LETTRES ANGEVINES
par Yvon JOSEPH-HENRI
copyrights©Yvon Joseph-Henri sauf autorisation

SUJETS DE DEVOIRS CORRIGES

ROUSSEAU


AXES D'ETUDE ET CONSEILS

retour aux sujets
sommaire


SUJET PROPOSE N° 30

A travers l'etude de confessions, vous direz comment Rousseau parvient à s'autobiographier. Vous insisterez sur les caractéristiques de l'écriture de soi, ses difficultés et sur le bonheur qu'elle peut apporter.
 
Rappel, plan d'élève :
 
ce que j'ai deja fait : j'ai choisi mes 3 parties :
1-les caracteristiques de l'ecriture de soi ( 1°personne/analyse du moi/definition de lejeune)
2-difficultes ( memoires/verité)
3-bonheur(justification)
 
********
 
Eléments d'analyse du sujet
 
Concernant le sujet je pense que la première des difficultés consiste à s'interroger sur la problématique du sujet.
 
En d'autres termes, faut-il prendre le sujet comme simplement une question plate à laquelle on répond platement selon le plan suggéré ou faut-il comprendre la véritable problématique que l'on suggère derrière ce sujet ?
 
 
Dans une première approche, le choix que vous avez fait ce conçoit tout à fait, et il permet de répondre au sujet. A partir de là , je n'ai rien de plus à vous dire, sinon qu'il faut développer et que je ne vois pas ce qui vous gêne (d'autant plus que le choix d'un plan suppose en général le choix d'un raisonnement donc des idées qui vont avec ledit raisonnement).
 
 
Par contre, si vous prenez le sujet sous une autre forme, poser le problème de savoir comment Rousseau fait-il pour réaliser son autobiographie supposerait que l'on parte de l'idée que faire son autobiographie est impossible au sens réel des termes : il faut démontrer que l'autobiographie pose a priori, dans l'esprit des gens la notion de vérité, la notion de lecteur, pour lequel on a conscience d'écrire et en même temps ce pacte de vérité dans lequel on affirme qu'on sera sincère.
Or,déjà la conscience du lecteur et de la postérité fausse le rapport que l'on peut avoir de l'image de soi. Il faut ensuite montrer que Rousseau triche ss cesse dans le portrait qu'il faut de lui.
Pourtant, en même temps, vous pouvez montrer que l'on sent le bonheur de Rousseau à raconter ses aventures :
- d'abord parce qu'il revit bien souvent ces moments
- ensuite, parce qu'avec le recul il apprécie ces moments
- enfin parce que c'est un moyen pour lui de retrouver son moi
- et peut-être aussi parce que Rousseau se raconte son histoire comme s'il s'agissait d'un roman.
 
Dès lors, c'est peut-être bien par ce biais que Rousseau fait son autobiographie : non pas seulement en nous faisant découvrir sa vie alors, mais dans sa manière justement de nous présenter sa vie, d'effacer certaines hontes, de glisser rapidement sur d'autres, dans sa façon de commenter... En réalité , la véritable autobiographie de Rousseau n'est pas dans l'apparence de ce qu'il veut nous montrer, mais justement dans ce qu'il nous montre peut-être malgré lui. Et que découvrons-nous ? Un être sensible certes, mais encore ? A vous de dresser le portrait que vous découvrez de Jean Jacques Rousseau.
 
retour aux sujets
sommaire